Le Kodokan
光道館

Transmettre le Kobudo

Afin de pouvoir transmettre le Kobudo que lui a enseigné son père, Shinpo Matayoshi Sensei ouvre un dojo à Naha et le nomme Kodokan (光道館), en se basant sur le nom de son père.

Kodokan

Plusieurs générations

La généalogie suivante représente la transmission à travers les générations du Kobudo enseigné par l’AOKKS.

De nombreux maîtres

Afin d’apprendre le maniement de plusieurs armes, Shinko Matayoshi Sensei a entre autre étudié le bo, l’eku, les kama et les sai avec Shinchin Matayoshi Sensei, Chokuho Agena Sensei, Ryoko Shiishi Sensei, Yamane (Sakugawa) Chinen Sensei; les tunkuwa et le nunchaku avec Ogi Irei Sensei; le timbei, le suruchin et le nunti avec Kingai Sensei.

Creative Commons Attribution 4.0 International License