Le Shubukan
守武館

Transmettre le karaté

Au début des années septantes, Yasuhiro Uema Sensei fonde son école de Karaté shōrin-ryū sur les recommandations de ses professeurs et avec le soutien de l’Okinawa Shōrin-Ryū Karatedo Kyōkai dont il fait parti. Comme il désire non seulement partager sa connaissance du Karaté, mais aussi assurer la transmission des nombreux katas qui lui ont été enseignés et promouvoir un esprit de paix et de fraternité, il décide de donner le nom de Shubukan, 守武館, à son dōjō.

Shubukan

En effet les trois kanjis formant ce nom signifie protéger, shu , la chose militaire, bu , et vaste résidance, kan . Le nom Shubukan peut donc être interprété comme le lieu où l’on apprend à protéger. Selon Yasuhiro Uema Sensei, il s’agit pour lui autant de protéger les gens, les connaissances acquises par le passé ou la bonne entente entre les peuples.

Aujourd’hui, plusieurs dōjōs et écoles, aussi bien d’Okinawa que de Suisse, d’Espagne, de République Tchèque, du Canada ou des États-Unis, suivent l’enseignement donné par Yasuhiro Uema Sensei et son fils Takeshi Uema Sensei au Shubukan.

Plusieurs générations

L’enseignement du Karaté est passé de Maître en élève sur plusieurs générations. La liste ci-dessous en est une représentation pour le Shubukan.

Creative Commons Attribution 4.0 International License